Education

CONGO/BACCALAUREAT 2021: LUTTE CONTRE LA FRAUDE SCOLAIRE, JEAN-LUC MOUTHOU SATISFAIT DU TRAVAIL DES DÉLÉGUÉS

Le Ministre de l’Enseignement préscolaire primaire, secondaire et de l’Alphabétisation Jean-Luc MOUTHOU a exprimé son satisfecit au regard du travail abattu par les délégués de la cellule de lutte contre la fraude en milieu scolaire. C’est au terme d’une descente effectuée, le vendredi le 16 juillet 2021 à Brazzaville, dans les centres d’examen du lycée Pierre Savorgnan de Brazza que le Ministre a, dans sa lecture globale du déroulement des épreuves écrites du Baccalauréat général, salué le dynamisme de la cellule anti-fraude.

C’est au cours de cette visite de centres effectuée le dernier jour des épreuves du Baccalauréat, session de juillet 2021 que le Ministre Jean-Luc MOUTHOU a s’est félicité du bon déroulement de cet examen d’état sur toute l’étendue du territoire national.  

Il a salué l’implication de l’ensemble des acteurs du système éducatif responsabilisés dans l’organisation de cet examen qui par leur dynamisme ont fortement contribué à la tenue réussie de la toute première session du baccalauréat général depuis sa nomination à la tête de ce département ministériel.

« On peut se satisfaire de la manière dont les choses se sont déroulées nonobstant quelques actes de fraude constatés dans certains départements. Des actes liés à l’animation des laboratoires entretenus parfois par des enseignants en poste dans les lycées de notre pays. Nous sommes satisfaits de ce que tous les services qui avaient une certaine expertise en matière de lutte contre la fraude ont été mobilisés et se sont impliqués. La cellule de lutte contre la fraude en milieu scolaire, organe de notre ministère, a fait un travail exceptionnel dans les différents départements du pays qui  a permis de démanteler de nombreux réseaux mafieux structurés via whatsapp.», a-t-il indiqué.

Il a rappelé la nécessité pour les candidats aux différents examens d’être droit et de ne jamais recourir aux pratiques illicites. « Il faut réussir dans la droiture et mériter ce diplôme. Il faut travailler d’arrache-pied plutôt que de compter sur les réseaux mafieux et organisations criminels qui en réalité les desserventIl n’est pas bon pour  chacun de nos enfants de compter  sur ces genres de réseaux  et les fausses informations qui y circulent ».

Dans le but de minimiser les risques de recrudescence des réseaux de fraude le Ministre a souligné sa volonté d’approfondir les enquêtes sur les auteurs des réseaux déjà épinglés  et  de redoubler de vigilance lors des épreuves  du Brevet d’études du premier cycle(BEPC) qui commencent le mardi 27 juillet prochain.

Le  Ministre Jean-Luc MOUTHOU a, par ailleurs, déploré le décès le 11 juillet dernier d’un membre du jury suite à l’incident d’un hélicoptère transportant les malles des copies et les membres du jury du Baccalauréat à l’intérieur du pays.

Photo : Le Ministre et sa délégation lors de la descente à Savorgnan

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242066299235

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »