CONGO : LES ASSOCIATIONS ALPHONSE NGUESSO ET TOSA OBIKA CREENT UNE EFFERVESCENCE AUTOURS DU JUDO A BRAZZAVILLE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Sports

CONGO : LES ASSOCIATIONS ALPHONSE NGUESSO ET TOSA OBIKA CREENT UNE EFFERVESCENCE AUTOURS DU JUDO A BRAZZAVILLE

Devant l’absence d’activités de judo dans la ville de Brazzaville, deux associations, dans le cadre d’un partenariat, ont organisé au gymnase Etienne MONGA à Brazzaville du 2 au 3 novembre 2019, la première édition du grand gala des combats individuels de cette discipline sportive. Le  public  survolté dans des tribunes toujours pleines pendant les deux jours a été le témoignage de ce que les Brazzavillois  avaient soif de revoir les judokas sur le tatami. Les athlètes, plus de quatre cents, étaient repartis dans différentes catégories chez les  hommes et les dames. La remise des prix s’est faite en présence de Maitre Francis ATTA, Président de l’association sportive Tosa Obika.

Le deuxième jour, les finales ont été disputés jusque dans la nuit. Au classement des hommes, notamment des -60 kg,  Jonathan MOTIKABEKA a occupé la première place suivi de Loïck FOUNGUE. Jonathan MAYIMBA et Dylane MBONI sont respectivement troisième et troisième exæquo dans cette catégorie.  Chez les -66 kg, le tableau se présente comme suit : Gloire AYIMBA (1er), Jeremy SALAWASSI(2e), Cheldy BOUBOUTA et Rufus OTONGO (3e).

Dans la catégorie des -73 kg, Josué PELLET  a occupé la première marche du podium), MAHOUNGOU NGOUALA la deuxième, Davy EPA et Rhode KOUAKOUA ont terminé quant à eux troisième. Chez les 81 kg, Djodjo LOFIMBU a terminé premier,  Reich NKOU deuxième, OCKANDZE MBONGO et Chancy SOKA troisième.  Chez les moins de  80 kg sont Josué DIAKANOUA a été le meilleur, devant  Bonheur NGUIE ,  et Héritier BELABA et Revy IBOMBO qui ont occupé les troisième place.

Dans la catégorie des moins de 100kg,  LUSIKU a terminé premier  devant  Geovani NDZEMBA deuxième.  DASSAEVE et Yannick LONGOSSO se sont placés troisième. Chez les plus de 100kg KOSSY  a occupé la première place, Difna OKANDZE a occupé la deuxième marche du podium pendant que  Deo NGOKABA et Rivanel MOUTOUMONE ont occupé les troisièmes  places.

Chez les dames, catégorie des moins de 48 kg, première Lydie YANGA, deuxième  NDALA ADZOU. Elsa OYAMA, Ninelle NGOUALA et Fatou GAMBOU quant à elles ont respectivement  occupé les première, deuxième et troisième  places  chez les mois de 63 kg. De l’autre côté des plus de 78 kg,   Blanche MBOUMBA, première, Julie MBAKOULOU deuxième  et Nicole KIMBINDZA  troisième.

Un sentiment de  satisfaction pour le visionnaire maitre Francis ATTA

Dans une interview accordée à notre rédaction, le président de l’association sportive Tosa Obika, maitre Francis ATTA, un homme dont l’engagement pour le judo est sans faille depuis plusieurs années au Congo , a dit être comblé de voir le judo revivre : « …Le public brazzavillois est très ravi du déroulement de notre activité. La population a besoin d’une fédération (…) nous disons un grand merci à l’association Alphonse NGUESSO qui a pris l’initiative de regroupe la jeunesse brazzavilloise dans cette salle. Quant au le niveau technique des athlètes je pense qu’il  est appréciable. L’année prochaine nous organiserons  des stages dans le but de rehausser le niveau des athlètes et des arbitres ». Sauf changement, la ville de Pointe noire (la deuxième du pays) devrait bénéficier aussi d’un gala de ce genre dans un avenir proche, a-t-on appris. La cérémonie d’ouverture du gala, le samedi 2 novembre , a connu la présence de   Dan Junior TSANA,  président actif de l’association Alphonse NGUESSO.

Photo 1 : Cliché d’un combat pendant la compétition

Photo 2 : La joie après la victoire

Photo 3 :  Maitre Francis ATTA posant avec le podium des dames.

Crédits photos : Groupe Congo Médias

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top