Société

CONGO: LES ACTIVITES DU CONSEIL NATIONAL DU DIALOGUE LANCEES

Contribuer à la concrétisation des mécanismes inclusifs de dialogue à travers  opérationnalisation du Conseil National du Dialogue, cadre institutionnel de concertation politique créé par la constitution de 2015, afin de lui permettre de jouer son  rôle et  s’imposer comme une institution de préservation et de consolidation de la paix en République  du Congo,  tel est l’objectif affiché par le lancement officiel des activités du conseil National du Dialogue, le mardi 9 juillet à Brazzaville. Organisée sous la forme d’un séminaire,  ces activités dont la tenue est rendue possible grâce à l’appui technique du PNUD permettront de rendre le CND  opérationnel et de l’installer dans le paysage politique national pour mieux contribuer à l’apaisement du climat politique. 

La tenue de ce séminaire de lancement officiel des activités du CND qui s’étendent sur trois jours permettra de donner à cette institution dont la  vocation première est de faire respirer la démocratie en permettant aux Congolaises et aux  Congolais de pouvoir constamment se parler et échanger en toute responsabilité et sans retenue sur les problèmes de sociopolitiques qui concernent l’avenir du destin commun a été rehaussé par la présence d’une délégation des membres du gouvernement , avec sa tête  Clément MOUAMBA.  Cette présence témoigne de l’importance capitale que le gouvernement accorde à ce dialogue que le Premier Ministre a qualifié de « … donnée cardinale et un mode opératoire efficace dans la résolution des conflits, particulièrement dans le domaine politique ».

Cet atelier vise entre autres à éclairer l’opinion sur les missions et le fonctionnement du Conseil national du dialogue, renforcer les capacités des membres du Secrétariat permanent et des autres participants sur les concepts de base qui doivent nourrir le dialogue et la consolidation de la paix se travers des thématiques.  Aussi, au sortir de ce séminaire, il est attendu des participants une proposition de plan d’activités biannuel juillet 2019-juillet 2021.

Organe consultatif  institué par les articles 227, 228, et 229 de la constitution de 2015, le lancement du Conseil national du dialogue  constitue une étape importante dans la préservation et la consolidation de la paix au Congo. Pour MBERI Martin, Secrétaire permanent de ce conseil le lancement officiel vient « …rendre formel une pratique qui depuis toujours a aidé notre pays à sortir des situations les plus difficiles particulièrement dans les périodes post-électorales.   Elever au rang d’institution, nous faisons du dialogue un outil permanent de prévention de différends politiques sources des conflits qui sont toujours générateurs de désolation et d’entrave au développement social, économique et humain ».

Ce rendez-vous auquel prennent part plus de 70 participants venus de plusieurs institutions et structures étatiques et non étatiques, avec des techniciens sera une occasion offerte à ces derniers  pour débattre sur des thématiques qui aideraient à la compréhension  des missions du secrétariat permanent du CND afin de déboucher sur une proposition de de plan d’action.  A ce sujet, Maleye DIOP, Représentant Résident du PNUD au Congo a précisé que cette rencontre permettra au Secrétariat permanent du Conseil national du dialogue « …d’être outillé pour mieux exercer la mission qui lui est assigné ». Ceci, à travers des communications des experts, sur la prévention et la gestion des conflits, la promotion des droits de l’Homme, ainsi que sur les aspects de protection, de conduite des dialogues et des informations sur des thématiques en cours d’exécution.

Ce lancement des activités du Conseil national du dialogue constitue, pour le PNUD, une étape  indispensable et va contribuer aux efforts de stabilisation du Congo. Le programme des Nations Unies pour le Développement travaille aux côtés des autres organismes des Nations Unies et institutions de la république dans la mise en œuvre du Projet d’appui à la consolidation de la paix et le démarrage du DDR(PBF) dans le Département du Pool. Projet dans le cadre duquel, le PNUD des plateformes de dialogue intracommunautaires mises en place ont contribué à la libre circulation des personnes et des biens, participant ainsi de l’amélioration de l’environnement sécuritaire.

A noter que les parties de l’opposition n’ont pas répondu à l’appel de ce rendez-vous qui se veut inclusif. La clôture des travaux de ce séminaire est prévue pour le jeudi 11 juillet prochain.

Photo : Les participants autour du Premier Ministre

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top