CONGO : ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DE M’VOUTI LANCE UN APPEL A PROJETS POUR DEVELOPPER LE DISTRICT - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO : ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DE M’VOUTI LANCE UN APPEL A PROJETS POUR DEVELOPPER LE DISTRICT

L’annonce a été faite le samedi 24 octobre 2020 à Brazzaville par Denis MAVOUNGOU, le président  de  cette organisation de la société civile lors d’une rencontre avec des étudiants et étudiantes ressortissants de ce district du département du Kouilou, au sud du Congo. Des étudiants qui ont été vivement encouragés à élaborer des projets de développement pour M’vouti, une localité qui dispose de potentialités naturelles immenses, et appelés à une réflexion commune pour la mise en œuvre de ces projets. Une récompense de 250 mille francs CFA sera consentie au meilleur des projets, a indiqué le président de l’ADDM.

L’ADDM,  des objectifs nobles !

D’emblée, le président de l’Action pour le Développement du District de Mvouti, s’adressant aux étudiants a énuméré, ce qui est de bon alois d’ailleurs,   les objectifs de l’ADDM : «  Nous avons pour objectif de promouvoir le vivre ensemble, rassembler les filles et les fils de Mvouti, promouvoir le développement économique, social et culturel de notre district, contribuer à la valorisation des ressources naturelles de Mvouti, œuvrer pour la formation et l’épanouissement des jeunes , œuvre pour la réduction de la pauvreté et le bien-être des populations ».

Cette rencontre fraternelle a été organiséeavec les étudiants, futurs cadres de M’vouti, dans le but de recueillir leurs idées ainsi que leurs propositions. Des idées qui vont permettre de bâtir des stratégies et  des plans d’actions devant permettre d’apporter une  contribution dans le développement de ce district du département du Kouilou. Un district hébergé par la grande forêt du Mayombe et riche de fait en bois, riche en or,  disposant d’importantes potentialité pour le développement de l’agriculture, et traversé par la route nationale reliant Brazzaville ( la capitale) à Pointe noire ( la capitale économique) en laquelle Denis MAVOUNGOU voit , à raison d’ailleurs, une vraie opportunité à capitaliser.

« Nous devons être fiers de notre district, car M’vouti qui nous a tous vu naître est une grande bénédiction pour ses filles et fils. N’oubliez pas le village, même quand vous êtes loin du district, à l’unisson nous disons « M’vouti d’abord », s’est exprimé Denis MAVOUNGOU, visiblement très engagé dans le développement de cette localité situé à 20mn de Dolisie et à quelques kilomètres de Pointe-Noire. Mais dans son message, ce dernier a beaucoup insisté sur l’unité entre les filles et fils de ce district gracieusement « couverte » par la grande forêt du Mayombe, comme le stipule d’ailleurs la devise   de l’association à savoir « Ensemble tout est possible ». Une association dont l’action est orientée vers le développement économique, social et culturel.

Par ailleurs, après avoir remercié et félicité le Chef de l’Etat pour la paix dans le pays et dans le district de M’vouti, le président de l’ADDM a aussi salué le travail des autorités du district pour leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus grâce à laquelle M’vouti ne compte pas de cas covid-19.

Le compte à rebours du challenge des projets lancé !

Cette date  du samedi 24 octobre 2020 est riche de significations pour l’ADDM. Non seulement cette association est la première dans l’histoire de M’vouti à rassembler la couche estudiantine de ce district à Brazzaville, mais ce jour est aussi celui à compter   duquel Denis MAVOUNGOU à lancé le challenge d’un mois de réflexion pour l’élaboration de projets avec évaluation financière en faveur du développement de Mvouti : « Nous avons lancé un challenge. Nous avons demandé à nos étudiants de réfléchir, de proposer des projets. Ils ont un mois pour réfléchir et nous envoyer ces projets. Un comité de sélection des projets réalisables sera mis en place et il sélectionnera un ou deux projets. Par  la suite nous nous emploierons à la recherche des financements pour les réaliser. Pour encourager les jeunes nous avons mis en jeu une somme de deux cent cinquante mille francs pour récompenser les projets qui seront retenus. (…) Interrogé sur la nature des projets à envoyer, Denis MAVOUNGOU n’a pas fixé des limites comme telles : «  C’est tous azimuts ! Ils peuvent proposer des projets dans les domaines de la santé, l’agriculture, le sport, l’éducation, et autres. Toutefois, il faut que ce soit des projets à même de contribuer au bien être de nos population », s’est –il exprimé dans une interview.

Les jeunes étudiants, du reste très enthousiastes lors de la phase d’échange avec le président de l’ADDM, ont salué unanimement cette initiative. Une adresse mail, addmcongo242@gmail.com a été communiquée aux étudiants pour l’envoi de leurs projets.

La rencontre a connu la présence de Patou PACKA, Président de la fondation Cœur de Patrice. D’ailleurs, une perspective de collaboration entre les deux organisations de la société civile a été annoncée par le président de l’ADDM. Dans quelques jours, a-t-on appris, l’association va réaliser des descentes à Mvouti pour mener plusieurs actions sociales.  Peut-être une entrée en matière dans cette « union sacrée » entre l’ADDM  et la fondation Cœur de Patrice !

En rappel, l’ADDM fut créée en décembre 2015 et a déjà entrepris plusieurs actions à caractère social. Il est à noter que la rencontre a connu la présence de Georges Mavoungou, Conseiller du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, lui aussi ressortissant de M’vouti et la boucle de la rencontre citoyenne a été le repas partagé dans la plus grande convivialité.

Photo 1 : Denis MAVOUNGOU  s’adressant aux étudiants

Photo 2 : Une vue des étudiants particulièrement attentifs au message du président de l’ADDM

Photo 3 : La photo de famille

Audio: Interview de Denis MAVOUNGOU

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top