CONGO : 120 MILLE 291 ELEVES VONT A LA CONQUETE DU C .E.P.E

126

Le Ministre en charge de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation Anatole Collinet MAKOSSO a lancé les épreuves écrites du Certificat d’études primaires élémentaires  le jeudi 13 juin 2019 à Brazzaville.  La session de cette année est marquée par le réouverture de certains centres d’examen dans le département du Pool où les élèves dudit département étaient obligés de se déplacer vers la ville capitale pour passer leur examen à cause de la situation d’insécurité née à la  suite au conflit armé qu’a récemment connu cette localité.  

 

C’est au CEG Sébastien Mafouta, dans l’arrondissement 8 Madibou que le ministre  a procédé au lancement officiel des épreuves. Se comportant en bon père désireux d’inciter son enfant à fournir beaucoup  plus d’efforts, Anatole Collinet MAKOSSO a énuméré devant les candidats les avantages qu’offre ce premier diplôme du cycle primaire. Il s’agit entre autres de la possibilité d’obtenir son premier diplôme, d’aller au collège, et de concourir pour intégrer les plus excellentes écoles du pays comme les lycées d’excellence de  Mbounda ou d’Oyo que le ministre a miroité aux jeunes élèves dans les quatre centres d’examen qu’il a visité à cette occasion.

Du CEG Sébastien Mafouta en passant par l’école des  3 francs, l’école primaire Immaculée Conception pour terminer  par l’école Fleuve Congo, le ministre est allé encourager à chaque étape ces candidats. Une manière pour lui de les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes tout au long de cet examen qui se déroulait dans un climat de sérénité, a indiqué le ministre serein : « Nous avons vu des enfants sereins rassuré de ce qu’on leur donne correspond bien à ce qu’ils ont étudié et nous pouvons être rassurés  d’avoir des très bons résultats ».

Le C.E.P.E 2019 qui se déroulait sur toute l’étendue du territoire national a enregistré 120 mille 291 candidats avec 46mille 671 candidats à Brazzaville. Une forte participation comparativement à l’année précédente où ils étaient 115mille. Pour cette année, plus de 13oo candidats passent leur C.E.P.E adulte avec une forte population à Pointe Noire estimée à plus de 800 candidats. Une preuve qui illustre l’amélioration du  taux de scolarisation et d’alphabétisation en République du Congo.

Au sujet de l’organisation, le Ministre a souligné que  « Les conditions  ont été réunies pour que  dans tous les coins du pays il  ait lieu dans des bonnes conditions. C’est l’occasion pour moi de saluer    la réouverture de certains centres d’examen dans le département du Pool. (…) cette année, nous n’avons pas été obligés de déplacer les élèves comme on le faisait les années antérieures parce que les centres comme Mayama, Loumouo, Vinza où on ne pouvait plus organiser les examens  ont été rouverts ».

Se félicitant de la forte participation des adultes  qui ont pris part à cette session de juin 2019, le ministre a précisé que « Nous avons créé les conditions de formation pour que nous ayons cette devise d’apprendre tout au long de la vie. Le Congo a mis en place ce dispositif qui permet à chacun de nous d’apprendre tout au long sa vie, et nous pensons qu’ils sont nombreux, nos compatriotes qui ne lâcheront pas les études parce que il n’est jamais trop tard pour apprendre ».

A noter que l’examen a commencé par l’épreuve de Mathématiques.

Photo1 : Les élèves lors pendant la visite du Ministre (Crédit Groupe Congo Médias)

Photo2 : Le ministre après la ronde des centres d’examen (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *