CLIMAT : LE CONGO VALIDE SON PROJET DE PREPARATION DU PREMIER RAPPORT BIENNAL ACTUALISÉ - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Environnement

CLIMAT : LE CONGO VALIDE SON PROJET DE PREPARATION DU PREMIER RAPPORT BIENNAL ACTUALISÉ

Le document du projet de préparation  du premier Rapport Biennal Actualisé (RBA/BUR) de la République du Congo est prêt et pourra être soumis au Secrétariat  Exécutif  de la  Convention  Cadre  des  Nations  Unies  sur  les  Changements Climatiques dans les jours à venir.  Le document de préparation dudit rapport a été  validé au cours d’un atelier ouvert le mercredi 3 juin 2020 à Brazzaville par la Ministre du tourisme et de l’environnement. La réalisation de ce premier rapport «… permettra au pays de  produire des  informations  actualisées  sur  la situation  nationale,  les  inventaires  de  gaz  à  effet  de  serre  et  leurs effets, les mesures d’atténuation aux changements climatiques ».

Placé sous le patronage de Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du tourisme et de l’environnement, l’atelier d’un jour consacré à la validation du document du projet de préparation  du premier Rapport Biennal Actualisé (RBA/BUR) de la République du Congo a permis aux participants de parvenir au document final qui sera soumis d’ici le 14 juin au secrétariat exécutif de la convention.

Le document validé constitue pour le Congo un important outil tourné vers la lutte contre les changements climatiques. Il va permettre au pays de rendre compte de la situation des changements climatiques au plan national, dans le cadre des engagements pris aux côtés d’autres  états membres de la Convention  Cadre  des  Nations  Unies  sur  les  Changements Climatiques qui poursuit l’objectif de maintenir la température de la planète  en dessous  de  2  degré  Celsius  et  au  mieux  à  1,5  degré . « Le Rapport Biennal Actualisé  est un  moyen  de  communiquer  à  la  communauté internationale  les  mesures  pratiques  que  les  pays  prennent  pour réduire  les émissions  de  Gaz  à  Effet  de  Serre  de  manière transparente,  mais  aussi  d’informer  leurs  concitoyens  sur  les résultats  obtenues  par  la  mise  en  œuvre  des  politiques  et  des mesures  dans le cadre  de  l’atteinte  des objectifs  de Développement durable »,a indiqué Arlette SOUDAN NONAULT.

Dans son allocution d’ouverture des travaux, la Ministre en charge des questions climatiques a précisé que :« Le  document  que  vous  allez  valider  et  qui  doit  être  soumis  au Secrétariat  Exécutif  de  la  Convention  avant  le  15  juin  2020,  est composé d’une série d’activités qui seront mises en œuvre dans une approche  multipartite  pour réaliser notre premier  BUR  dont  la phase d’exécution  s’étendra   sur vingt-huit  (28)  mois,  de  juillet  2020  à novembre 2022, sous la supervision du Ministère dont j’ai la charge.  Le Rapport ainsi réalisé au cours de cette période permettra à notre pays  de  produire  des  informations  actualisées  et  de  qualités  sur  la situation  nationale,  les  inventaires  de  gaz  à effet  de  serre  et  leurs effets, les mesures d’atténuation aux changements climatiques etc. ».

La diligence faite dans l’examen de ce document témoigne de l’importance que le Congo  accorde à la problématique des changements climatiques et de sa volonté de tenir ses engagements pris à Paris, lors de la COP21. La  réduction  des  émissions  de  Gaz  à  Effet  de  Serre  étant  au  centre de la lutte contre les Changements Climatiques, la démarche engagée par le Congo vise à démontrer son engagement dans cette lutte à travers la réalisation des  communications  nationales  mais  aussi désormais  des  Rapports  Biannuel  Actualisé  RBA  ou  BUR  en  anglais conformément à l’Accord de Paris sur le Climat.

Pour la République du Congo, la préparation et la présentation de son premier Rapport Biennal Actualisé est présentée comme « …une occasion  décisive  de montrer  sa  détermination  à  participer  aux efforts  collectifs  mondiaux  visant  à  atténuer  les  changements climatiques », a indiqué la ministre.

La  soumission  du projet  de  préparation  dudit rapport  donnera au pays l’occasion  de  bénéficier  d’un  financement  pour  la préparation,  la  production  et  la  communication  de ce premier Rapport Biennal Actualisé à  la  Convention  et  ce, conformément à la décision 2/CP/17.

Photo 1 : Vues des participants

Photo 2 : La ministre lors de son allocution d’ouverture des travaux

(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top