CHINE

CLAUDE NKURUNZIZA : 31E JEUX MONDIAUX UNIVERSITAIRES DE CHENGDU, « UN SIGNE D’OUVERTURE DE LA CHINE AU MONDE »

Note de l’éditeur : Cet article reflète le point de vue de l’interviewé et pas nécessairement celui de CGTN.)

Claude Nkurunziza est le directeur général de Rema TV au Burundi. Il s’exprime sur les programmes les plus suivis sur sa chaîne, formule ses attentes quant à la coopération bilatérale entre le Burundi et la Chine et se prononce sur les 31e Jeux mondiaux universitaires de Chengdu qui se déroulent actuellement. 

Source : CGTN Français

Le directeur général de la télévision burundaise Rema TV, Claude Nkurunziza informe tout d’abord que les programmes les plus suivis sur sa chaîne sont les émissions de sport. Le football, dit-il, occupe une place de choix chez les téléspectateurs. « Le football, c’est le sport le plus pratiqué ici au Burundi comme au monde d’ailleurs. Je le crois, c’est le programme le plus populaire. Viennent ensuite le basketball, le volleyball, mais aussi d’autres programmes en rapport avec la lutte, les arts martiaux qui sont aussi populaires sur Rema TV », précise le DG de Rema TV.

Monsieur Nkurunziza apprécie d’un bon œil la coopération bilatérale sino-burundaise car, soutient-il, la Chine appuie les pays en développement sans leur imposer des conditions. A propos de ses attentes vis-à-vis du futur des relations bilatérales entre les deux pays, il confie que le Burundi dispose de ressources naturelles comme le nickel qui peut être transformé sur place avant d’être exporté. Selon lui, la Chine peut aider le Burundi dans ce sens. « Nous voulons également l’intervention plus accrue des entreprises chinoises ici au Burundi, le transfert des technologies surtout. Nous voulons également que les produits burundais qui sont naturellement de bonne qualité, les fruits, le café, le thé puissent être vendus en Chine sans passer par une tierce personne », détaille le patron de Rema TV.

S’exprimant sur les 31e Jeux mondiaux universitaires de Chengdu qui se déroulent actuellement dans le sud-ouest de la Chine, Claude Nkurunziza affirme qu’ils véhiculent « un signe d’ouverture de la Chine au monde. » Pour lui, le sport est un facteur de cohésion sociale et a aidé à rapprocher des communautés dans son pays. « Le sport a été utilisé pour mettre ensemble des groupes sociaux qui étaient plus ou moins divisés. Nous savons l’apport du sport ici au Burundi », précise-t-il.  Aux dires du DG de Rema TV, la Chine peut aider davantage son pays à réaliser des infrastructures sportives. « C’est un domaine où la Chine excelle. Nous voulons également qu’on puisse développer le sport. Nous profitons de cette occasion pour féliciter la Chine qui vient d’organiser ces jeux mondiaux de Chengdu. Je sais que la Chine est un pays où on aime le sport. On connaissait plus la Chine grâce aux arts martiaux comme le Kung-fu… », conclut-il.


Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire


To Top
Translate »