MONDE

CHINE-MONDE : LE PRESIDENT XI JINPING A TENU UN SOMMET EN VISIOCONFERENCE AVEC LES DIRIGEANTS FRANÇAIS ET ALLEMAND 

Dans l’après-midi du 8 mars 2022, le Président Xi Jinping a tenu un Sommet en visioconférence à Beijing avec le Président français Emmanuel Macron et le Chancelier allemand Olaf Scholz.

Le Président Xi Jinping a indiqué que le monde d’aujourd’hui traversait des changements et une épidémie inédite depuis un siècle qui posaient de multiples défis planétaires et appelaient une coopération internationale. Rappelant que la Chine et l’Europe partagent un langage commun sur la recherche de la paix, du développement et de la coopération, il a invité les deux parties à assumer leurs responsabilités pour apporter plus de stabilité et de certitude à ce monde en pleine mutation, et à renforcer le dialogue et poursuivre la coopération pour promouvoir un développement stable des relations sino-européennes sur le long terme. Il a affirmé que le développement de la Chine offrirait de plus grandes possibilités à la coopération sino-européenne. Les deux parties, a-t-il dit, doivent poursuivre le principe de bénéfices mutuels et approfondir sans cesse les partenariats vert et numérique et la coopération pragmatiquedans différents domaines. Il a estimé important pour les deux parties de continuer de porter le multilatéralisme et de faire avancer les grands agendas mondiaux.

Le Président Emmanuel Macron et le Chancelier Olaf Scholz ont félicité la Chine d’avoir organisé avec succès les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing. Ils ont indiqué que le monde d’aujourd’hui faisait face à de multiples défis et que faire cavalier seul ne faisait qu’aggraver la situation. Affirmant que l’Europe accorde une haute importance au rôle important et positif de la Chine dans les affaires internationales, ils ont exprimé la volonté de l’Europe de rester en étroite coopération avec elle pour œuvrer ensemble à relever les défis planétaires majeurs dont le changement climatique et la santé publique. L’UE, ont-ils poursuivi, entend travailler avec la Chine au succès du Sommet Chine-UE et faire avancer sans cesse les relations franco-chinoises, germano-chinoises et UE-Chine.

Les trois dirigeants ont échangé des vues sur la situation actuelle en Ukraine.

Le Président Emmanuel Macron et le Chancelier Olaf Scholz ont présenté leurs points de vue et positionssur la situation actuelle en Ukraine, affirmant que l’Europe est confrontée à la crise la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale, et que la France et l’Allemagne soutiennent le règlement de la question par voie de négociation pour donner une chance à la paix. Ils ont remercié la Chine pour son initiative sur la situation humanitaire et exprimé la volonté de renforcer la communication et la concertation avec la Chine pour favoriser les pourparlers de paix et éviter l’escalade de la situation qui aggraverait la crise humanitaire.

Le Président Xi Jinping a souligné que la situation actuelle en Ukraine était préoccupante et que la Chine déplorait profondément le retour de la guerre sur le continent européen. La Chine, a-t-il dit, estime que la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées, que les buts et principes de la Charte des Nations Unies doivent être intégralement observés, que les préoccupations sécuritaires légitimes de tous les pays doivent être prises au sérieux et que tout effort en faveur d’un règlement pacifique de la crise doit être soutenu. Selon lui, l’urgent est d’éviter l’escalade, voire le dérapage des tensions. La Chine, a-t-il dit, apprécie les efforts de bons offices déployés par la France et l’Allemagne sur la situation en Ukraine, et entend rester en communication et concertation avec la France, l’Allemagne et l’UE et travailler avec la communauté internationaleà jouer un rôle actifen fonction des besoins des parties concernées.

Le Président Xi Jinping a souligné l’importance de soutenir ensemble les pourparlers de paixentre la Russie et l’Ukraine, et de les amener à en préserver la dynamique, à surmonter les difficultés et à poursuivre la discussion en vue des résultats et de la paix. Il a estimé nécessaire d’appeler à la plus grande retenue pour éviter une crise humanitaire de grande ampleur, affirmant que la Chine a avancé une initiative en six points sur la situation humanitaire en Ukraine et qu’elle est prête à fournir à l’Ukraine des aideshumanitaires matérielles supplémentaires. Il faut, a-t-il indiqué, travailler ensemble à réduire les conséquences négatives de la crise. Selon lui, les sanctions concernées produiront des impacts sur la stabilité de la finance, de l’énergie, du transport et des chaînes d’approvisionnement dans le monde et pèseront lourd sur l’économie mondiale déjà éprouvée par l’épidémie, ce qui n’est bénéfique pour personne. Appelant à porter activement la vision de sécurité commune, intégrée, coopérative et durable, il a affirmé le soutien de la Chine à la France et à l’Allemagne dans leurs efforts pour préserver les intérêts et la sécurité durable de l’Europe, poursuivre l’autonomie stratégique et promouvoir un cadre de sécurité européenne équilibré, effectif et durable. La Chine sera également heureuse de voir un dialogue d’égal à égal entre l’UE, la Russie, les États-Unis et l’OTAN, a-t-il poursuivi.

Les trois dirigeants ont également échangé leurs vues sur le dossier nucléaire iranien.  Ding Xuexiang, Yang Jiechi, Wang Yi et He Lifeng étaient présents lors de l’entretien.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »