CHINE

CHINE / CONQUETE SPATIALE : EMOUVANT DIALOGUE ENTRE PLUSIEURS JEUNES AFRICAINS ET DES TAIKONAUTES CHINOIS DEPUIS L’ESPACE  

C’était émouvant de voir des adolescents africains de plusieurs pays dialoguer avec trois taïkonautes chinois depuis leur vaisseau spatiale, le mardi 6 septembre 2022. De l’Algérie à l’Afrique du sud en passant l’Egypte, l’Ethiopie, la Namibie, le Nigéria, le Sénégal, le Rawand ou encore la Somalie entres autres , les trois taïkonautes ont expliqué quelques séquences de la vie dans la station spatiale. Travail, alimentation, vie quotidienne dans le vaisseau, impact de la pesanteur, etc. A Brazzaville, plusieurs jeunes, ont suivi l’événement comme dans plusieurs pays africains, en présence de QIAN  Xiaosong, Premier conseiller de l’ambassade de Chine au Congo.   

 « Je suis ému d’avoir vu comment les astronautes vivent dans l’espace. Je remercie l’ambassade de chine de nous avoir invités à cette cérémonie et bravo à la Chine pour cette prouesse technologique ». Ainsi s’est exprimél’un des jeunes ayant participé à cet événement. Chen Dong, Cai Xuzhe et la dame du groupe Liu Yang, ont répondu, souriants,  aux questions des jeunes africains du reste très enthousiastes : « Nous avons une vie très remplie dans l’espace. Le module laboratoire Wentian est équipé de plusieurs armoires scientifiques. Son arrivée nous permet de mener plus de recherches expérimentales. En dehors du travail, nous pouvons suivre l’actualité, regarder des vidéos, écouter de la musique, lire des livres, et communiquer avec la famille pour partager nos expériences de travail et de vie, et la magnificence de l’univers. Nous aimons regarder et photographier notre belle Terre à travers le hublot. C’est le passe-temps commun de notre équipage ».

Les taïkonautes, à propos de la planète terre, la notre, sur laquelle nous vivons, ont expliqué : « La planète sur laquelle nous vivons depuis des générations répand tranquillement une lumière fantastique dans l’univers. Le Soleil se reflète sur la mer bleu foncé ou clair. Les veines distinctes de la Terre, le long littoral à couper le souffle…C’est difficile de rater les belles photos. Nous avons également survolé le continent africain, et vu des déserts dorés, des montagnes vallonnées et la lumière nocturne en ville. Tout cela a enrichi notre temps libre ».

Cet événement de haute portée historique intervient en cette année 2022 qui commémore l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Union africaine. C’est vraisemblablement la raison de la projection officielle au siège de l’Union africaine à Adis Abeba (Ethiopie) de cet évènement. Hu Changchun Ambassadeur Chef de Mission de Chine auprès de l’Union africaine y était présent, et s’est exprimé en ces termes :  « Les jeunes représentent l’avenir et les talents sont le fondement de la relance. Pour aider les pays africains à renforcer la capacité de développement autonome, la Chine a depuis 2000 formé plus de 300 000 talents africains dans divers domaines et a fourni nombre de bourses aux étudiants du continent. L’événement d’aujourd’hui témoigne encore une fois de la détermination de la Chine et de l’Afrique, à gravir ensemble les cimes scientifique et technologique. Le « Dialogue avec Taïkonautes »excitera encore davantage l’ardeur des jeunes africains pour l’espace et la science ».

La coopération spatiale Chine Afrique en fin de compte !

Il s’agit ici d’un maillon de la coopération sino congolaise globale. En effet, la coopération spatiale entre la Chineet l’Afrique constitue un point important, selon  Hu Changchun : « Ces dernières années, sous l’impulsion de l’initiative “La Ceinture et la Route” et du Forum sur la coopération sino-africaine, la coopération spatiale devient un point fort dans la promotion de notre partenariat de coopération stratégique global. Les échanges diversifiés ont donné des fruits abondants, notamment dans la fabrication et le lancement des satellites, la construction de l’infrastructure aérospatiale, le partage des ressources satellitaires, la formation des ingénieurs et les recherches conjointes ».

Il est à noter par ailleurs que la cérémonie à connu aussi l’intervention du Directeur du bureau chinois d’ingénierie spatial habitée. Ce dernier, s’adressant aux jeunes Africains les exhorté a s’intéresser au domaine de l’exploration spatiale : « Je vous encourage à faire régulièrement des exercices physiques et travailler dur. Si vous devenez astronaute à l’avenir, il vous sera probable de mener des missions conjointes avec vos homologues chinois dans la station spatiale Tiangong. Par ailleurs, chaque armoire scientifique dans la station constitue un petit laboratoire spatial. Je vous invite à nous faire part de votre fantaisie, de sorte que nous puissions mener votre recherche scientifique dans la station pour explorer les mystères de l’univers.

L’équipage de Shenzhou-14 est en orbite depuis 93 jours (au jour de l’événement soit le 6 septembre). Il continuera sa mission pendant environ trois mois. Au cours de cette période, les astronautes  doivent non seulement accomplir des tâches liées à l’assemblage et à la construction en orbite de la station spatiale, mais également mener à bien de nombreux projets de recherche tels que des expériences en biosciences, en lévitation magnétique, en sciences des matériaux et des analyses d’échantillons médicaux.

Approuvé en 1992 et opérationnel depuis, le programme spatial habité chinois a suivi la stratégie établie pour atteindre progressivement ses objectifs, dont l’achèvement de sa station spatiale prévue d’ici la fin de cette année. Celle-ci est nommée Tiangong(Palais céleste en chinois).

Photo 1 : Un Taïkonaute

Photo 2 : Les officiels et les jeunes à Brazzaville

Photo 3 : La cascade des photos des jeunes de différents pays

Photo 4 : A  Adis Abeba, le siège de l’Union Africaine   

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »