CHINE-AFRIQUE : 20 EME ANNIVERSAIRE D’UNE COOPERATION RECIPROQUEMENT SATISFAISANTE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Coopération

CHINE-AFRIQUE : 20 EME ANNIVERSAIRE D’UNE COOPERATION RECIPROQUEMENT SATISFAISANTE

L’Afrique et la Chine commémorent en cette année 2020, le 20e anniversaire  du Forum sur la    Coopération sino-africaine (FCSA). Une coopération construite autours de l’amitié fraternelle Depuis lors, la grande famille Chine-Afrique possède sa propre plateforme de dialogue collectif et son propre mécanisme de coopération pragmatique, et les relations sino-africaines sont entrées dans une nouvelle phase de développement, s’est félicité  Wang Yi, Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine . Le diplomate est revenu dans une communication,  sur cet événement historique ainsi que sur ses retombées.

Dans son message, Wang Yi présente un tableau positif des relations entre l’Afrique et la Chine pendant les vingt dernières années : « Les 20 ans écoulés sont marqués par des engagements communs et des résultats concrets. Sous l’orientation du FCSA, la Chine et l’Afrique ont vu leurs échanges de haut niveau s’intensifier de jour en jour et leur confiance politique mutuelle gagner sans cesse en profondeur. Les relations sino-africaines se sont hissées au niveau de partenariat de type nouveau, puis à celui de partenariat stratégique de type nouveau avant d’être portées aujourd’hui au niveau de partenariat de coopération stratégique global. La Chine et l’Afrique ont développé une coopération remarquable : En 2019, le stock des investissements directs chinois en Afrique s’est élevé à 49,1 milliards de dollars américains, environ 100 fois plus important que celui de 2000, et le volume des échanges commerciaux sino-africains s’est établi à 208,7 milliards de dollars américains, 20 fois plus élevé que celui de 2000. La Chine est pendant 11 ans d’affilée le premier partenaire commercial de l’Afrique et contribue durant des années à la croissance économique africaine à hauteur de plus de 20% ».

La communication du diplomate chinois est structurée autours de plusieurs domaines de la coopération.  Au plan politique, soutient-il, «  La base politique des relations sino-africaines s’est consolidée de jour en jour. En juin dernier, au moment crucial de la lutte contre le coronavirus, s’est tenu le Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la COVID-19. Aujourd’hui, les échanges politiques entre les deux côtés se déroulent avec une intensité, une étendue et une ampleur sans précédent. Rien qu’à l’occasion du Sommet de Beijing, le Président Xi Jinping a participé, pendant huit jours, à plus de 70 événements multilatéraux et bilatéraux. Rejointe par la Gambie, Sao Tomé-et-Principe et le Burkina Faso qui ont rétabli des relations diplomatiques avec la Chine, la grande famille Chine-Afrique est aujourd’hui plus nombreuse que jamais ». 

Au plan économique et commercial, Wang Yi parle d’une coopération pragmatique et  fructueuse : « La coopération économique et commerciale sino-africaine s’est développée à un rythme accéléré et a affiché une bonne dynamique de transformation. Elle est passée d’une coopération dirigée par les pouvoirs publics à une coopération guidée par les lois du marché, du commerce des marchandises à la coopération en matière de capacités de production, et des travaux publics à l’investissement et à l’exploitation des projets

La Chine et l’Afrique c’est aussi la culture et les échanges humains. La coopération dans ces deux domaines, soutient-il, a atteint une intensité inédite, affirme le ministre des affaires étrangère chinois. Il cite à titre d’illustration le Festival de la jeunesse Chine-Afrique, le Forum des think tanks, le Projet d’études conjointes et d’échanges, le Dialogue de haut niveau Chine-Afrique sur la Lutte contre la Pauvreté pour la Prospérité commune et le China-Arica  Press  Center. Des initiatives qui, dit –il, ont connu de grands succès.

Innover dans la coopération et consolider les acquis

La vision de la Chine dans ses relations avec le continent africain est tournée vers l’innovation. Le ministre Wang Yi a donné des précisions : « La Chine et  l’Afrique doivent donner un nouvel exemple dans la construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Plus la situation internationale n’est complexe et changeante, plus la Chine et l’Afrique ont besoin de tenir le cap fondamental de la construction de la communauté d’avenir partagé Chine-Afrique. Il nous faut rester fidèles aux principes de « sincérité, résultats réels, amitié et bonne foi » et de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés, maintenir la dynamique des échanges de haut niveau, approfondir l’échange des expériences en matière de gouvernance de l’État, resserrer les liens d’amitié entre nos peuples et porter le partenariat de coopération stratégique global sino-africain à des niveaux toujours plus élevés.

En définitive, Wang Yi fait montre d’un optimisme inébranlable, à propos des relations Chine-Afrique : « Les relations sino-africaines iront toujours de l’avant et la construction du FCSA n’a pas de ligne d’arrivée. Sur ce nouveau point de départ historique, nous œuvrerons, à la lumière de la pensée de Xi Jinping sur la diplomatie et avec l’engagement et le soutien des dirigeants chinois et africains, à renforcer la cohésion et l’influence du FCSA, à faire avancer les relations sino-africaines en bravant toutes les difficultés et à remporter de nouveaux succès dans la construction d’une communauté d’avenir partagé  Chine-Afrique ».

Photo : Le ministre chinois Wang Yi (Droits réservés)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top