CHAN 2018 : BONNE ENTREE EN COMPETITION POUR LE CONGO, TOMBEUR DU CAMEROUN 1-0.

490

Il y avait face à face à Agadir  le Cameroun, vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique des Nations avec des joueurs dont certains  étaient dans  l’effectif de la CAN et le Congo, tombeur de la RDC tenant du titre lors des éliminatoires de cette compétition, ce qui faisait de ce match l’un des plus attendu de ce CHAN.

C’est un match que les Congolais  sans véritable agressivité offensive ont démarré avec beaucoup de sérénité en défense et dans l’entre jeu : rigueur et visiblement respect strict des consignes tactique de l’entraineur Barthélémy GANTSONO. D’un autre coté des camerounais qui ont choisi de jouer le round d’observation des Congolais.

Une bataille s’installe très vite au milieu de terrain  ou les duels sont rudes. Des la 11ème minute, les Congolais devront se priver des services de Moise  NKOUNKOU, pressenti comme l’animateur de leur attaque. Dans le dernier quart d’heure les Camerounais entrainée par le légendaire  Rigobert SONG sortent de leur réserve, se restructurent  et emballent le match à leur faveur, gagnent la bataille du milieu de terrain et s’illustrent  à la 28 ème minute par une frappe de MOUSSOMBO. A la 32ème, un coup franc camerounais est capté par le portier Congolais Barel  MOUKOU auteur d’un grand match. Réaction timide des Congolais à la  34 minute, une frappe écrasée de Junior MAKIESSE qui reprenait un ballon repoussé par les camerounais suite à un coup franc de ROZAN.

La défense congolaise retiendra son souffle à la 42 ème minute lors que deux attaquants camerounais devant  le portier congolais manquent d’ouvrir le score, ELAME envoi la balle du but dans le décor. Deux minutes plus tard, l’attaque camerounaise revient à la charge. A la suite d’un corner MOUSSOMBO reprend de la tête un ballon capté par MOUKO Barel. Une dernière frayeur camerounaise est signée Awono qui à la 45 ème minute arme une frappe des 30 mètres.

La seconde période ne change pas de physionomie car les Camerounais continue à appuyer sur l’accélérateur et  domine le match. Une domination qui, à la 62 ème minute  offrira la deuxième occasion nette de but au Cameroun. Dans un premier temps un tir anodin renvoyée par la transversale, suivi d’une frappe qui échoue sur le montant droit des buts du portier congolais.

A la 70 ème minute, les Congolais réagissent. Césaire NGANDZE lance en profondeur MBOUNGOU a la limite du hors jeu, ce dernier obtient le pénalty suite à la faute sur lui du portier camerounais, en position de dernier défenseur. Junior MAKIESSE transforme le pénalty et marque l’unique but du match. Le Congo s’impose 1-0 et prend ainsi a tête du groupe devant le Burkina Faso et l’Angola auteur d’un nul plut tôt. Le Congo commence bien dans cette compétition, une performance à confirmer lors de la deuxième sortie face à l’Angola.

Photo: Les Camerounais  ont maintes fois croisé l’expérience du portier congolais Barel MOUKO  comme ici ( Crédit : Droits réservés)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *