AFRIQUE/CLIMAT : LES CHOSES SE PRECISENT CONCERNANT L’OPERATIONNALISATION DU FONDS BLEU DU BASSIN DU CONGO

270

Une réunion deux jours sans grand bruit mais dont les résultats sont parmi les plus importantes du processus d’opérationnalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo. Organisé avec l’appui du Centre des Compétences en Changement Climatique Maroc (4C Maroc) , la réunion consacrée à l’étude de préfiguration de ce Fonds était inscrite dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration des Chefs d’Etat de la Commission Climat du Bassin du Congo signée le 29 avril 2018 à Brazzaville. Elle a, de façon très concrète, jeté les bases à travers des recommandations, de l’existence du Fonds qui attends désormais des fonds des contributeurs. Arlette SOUADAN Coordinatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo s’est dit comblée à la clôture de la réunion dont la cerise sur le gâteau a été la signature des contrats entre la Commission Climat du Bassin du Congo, le PNUD Maroc et le Cabinet Ernst & Young.

Dans son allocution à la cérémonie de clôture, Arlette SOUDAN NONAULT, ministre du tourisme et de l’environnement de la République du Congo et Coordinatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo s’est félicité des résultats auxquels sont parvenus les participants : « Le bilan satisfaisant de vos travaux est la résultante de la qualité du travail accompli, de la disponibilité et de la compétence de chacun d’entre vous. C’est dans ce contexte que vous avez pu formuler les recommandations à l’endroit du Cabinet allant dans le sens souhaité par les Etats et toutes les parties prenantes des Etats membres de la Commission Climat du Bassin du Congo, en vue de la mise en place d’un Fonds performant et d’une gouvernance aux standards internationaux ».

Par ailleurs la Coordinatrice Technique a assuré que l’institution dot elle a la charge « ne ménagera aucun effort pour mettre en œuvre les recommandations du présent atelier et poursuivre son travail de suivi », avant d’envoyer un message à l’endroit des partenaires : « Je saisis une fois de plus cette occasion pour solliciter nos partenaires afin qu’ils répondent aux besoins d’appui financier, afin de compléter les efforts déjà entamés par les Etats pour une mise en œuvre réussie des activités prévues dans la feuille de route adoptée par les Ministres en avril 2018 à Brazzaville ».

Des travaux assortis de recommandations

Mettre la main à la poche pour alimenter le Fonds et financer les différents projets. Des projets évoqués du reste dans les recommandations adoptées par les participants, et qui s’articulent autour de deux lots. Le lot Plan d’investissement et le lot véhicule financier. Il s’agit entre autres pour le premier lot de faire ressortir dans les analyses de maturité des projets les critères de développement durable, intégrer la compensation carbone dans les projets à sélectionner pour alimenter le pipeline de projets , faire valider par les membres de la CCBC, avant le début de la sélection des projets,la grille des critères de maturité et de bancabilité des projets proposée par le cabinet EY, prendre en compte les 24 programmes sectoriels de l’économie bleue adoptés par les Ministres et les CDN des pays. Pour le lot en rapport avec le véhicule financier les recommandation se concentrent sur l’implication des analystes financiers des organisations sous-régionales ou régionales d’Afrique et les Ministères en charge des finances des pays membres de la CCBC dans le processus de définition du véhicule financier; la prise en compte les projets présentant un caractère sous-régional; le partage des questionnaires d’enquête préalablement avec les parties prenantes pour un enrichissement éventuel et approbation ou encore la mise’ en place d’un mécanisme de coopération entre le Fonds Bleu du Bassin du Congo et les principaux instruments et acteurs financiers régionaux et internationaux pouvant intervenir dans la région.

Photo : Séance de signature du contrat entre entre la Commission Climat du Bassin du Congo, le PNUD Maroc et le Cabinet Ernst & Young.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *