Politique

AFRIQUE/PRÉSIDENCE DE L’UPJ: LE CONGO APPELLE LES ÉTATS FRÈRES À SOUTENIR LA CANDIDATURE DE RACHEL RACHETÉE KOMBELA

« Si mes frères et sœurs me font confiance, nous mettrons ce mandat sous le sceau de l’innovation, la transparence, la lutte contre la corruption, la promotion de l’entrepreneuriat, l’encadrement, la promotion de la jeune fille, la formation et le renforcement des capacités managériales des organisations de jeunes.»

Le Ministre de l’enseignement technique et professionnel, Thierry MANGUSSA EBOMÉ  a appelé les gouvernements des autres Etats africains à suivre le pas du gouvernement congolais, d’accompagner et de soutenir la candidature de la congolaise Rachel Rachetée KOMBELA au poste de Président de l’Union Panafricaine de la Jeunesse(UPJ). Choisie et portée par l’ensemble des institutions juvéniles congolaises, le gouvernement et le Président de la République, Rachel Rachetée KOMBELA, a officiellement été présentée à la presse, le mardi 09 novembre 2021 à Brazzaville.

La jeune dame qui nourrit, depuis quelques années, l’ambition de présider aux destinées de l’institution juvénile africaine, a annoncé, le mardi 09 novembre, sa candidature au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée en présence du Ministre de l’enseignement Technique et professionnel. Organisée six (6) jours avant la tenue du 4ème Congrès  de l’Union Panafricaine de la Jeunesse prévu du 15 au 16 novembre 2021 à Niamey au Niger, la rencontre avec les professionnels des médias était une opportunité pour le gouvernement de la République de présenter la candidate autour de laquelle il entend fédérer les gouvernements des autres Etats africains.

Prenant la parole au nom du gouvernement, le Ministre Thierry MANGUSSA EBOME a présenté la jeune dame comme la candidate pour l’approfondissement du panafricanisme.  « Nous avons choisi ; le gouvernement a choisi et le Président de la République a décidé que notre candidate soit madame Rachel Rachetée KOMBELA. C’est la candidate qu’il nous faut. », a indiqué le ministre.

Il a également souligné le bien fondé du choix porté sur cette dame combative et engagée dans la recherche des solutions aux problèmes du développement des jeunes, en faisant  remarquer que la constance de l’ambition de présider  l’UPJ que nourrit la candidate est la preuve de ce qu’elle a son cœur à l’ouvrage. « On ne fait pas un mauvais choix que de porter à la tête de cette institution juvénile africaine cette dame qui, demain, deviendra l’une des grandes figures féminines du développement et de l’Union de l’Afrique.», a-t-il  rassuré avant d’appeler tous les autres Etats africains à « suivre le pas du gouvernement congolais, d’accompagner et de soutenir la candidate que nous présentons, entendu que nous la présentons sous le signe de la pérennisation du combat pour le panafricanisme. »

Rachel Rachetée KOMBELA ou la candidate de l’innovation !

Très présente en milieu jeune, au Congo comme à l’international, où elle prend une part active aux réflexions orientées vers la recherche des solutions aux problèmes du développement de la couche juvénile africaine, cette jeune entrepreneuse congolaise qui évolue dans le secteur de l’agroalimentaire entend apporter sa petite touche au sein de l’UPJ pour en faire une organisation modèle et moderne à l’ère du développement des nouvelles technologies.

Rachel KOMBELA, lors des échanges avec les professionnels des médias

Dans son adresse aux leaders des associations et mouvements des jeunes du continent, la candidate, a fixé l’opinion sur son engagement et sa vision de la gestion de l’UPJ. Une vision qui « Riment avec le triptyque régénération, revitalisation et réincarnation, conformément aux valeurs prônées par les pères fondateurs de notre organisation juvénile panafricaine. », a-t-elle précisé.

Celle qui se fait également appelée 2RK a présenté le futur congrès de Niamey comme une occasion idoine pour partager sa démarche avec d’autres jeunes qui croient en une Afrique unique et prospère.

« Si mes frères et sœurs me font confiance, nous mettrons ce mandat sous le sceau de l’innovation, la transparence, la lutte contre la corruption, la promotion de l’entrepreneuriat, l’encadrement, la promotion de la jeune fille, la formation et le renforcement des capacités managériales des organisations de jeunes.»

Elle compte mettre un accent particulier sur la formation et la mobilisation des ressources humaines, conformément à la charte africaine de la jeunesse et à l’agenda 2063. « Nous mettrons un point d’honneur sur la formation et la mobilisation des ressources humaines et financières afin que l’UPJ soit une organisation modèle et moderne en ces temps d’éclosion des technologies. Il s’agira, sans être exhaustif, de faire de l’Union Panafricaine de la Jeunesse une organisation de référence, incontournable, crédible qui impacte réellement la jeunesse africaine ».

Aussi, promet-elle de s’engager pour que cette jeunesse qu’elle présente comme une force montante et un espoir des générations « Soit partie dynamique et intégrante, dans le processus de développement, de prise de décisions et de création de richesses en institutionnalisant un dialogue franc et sincère entre les jeunes et les autorités publiques

Qui est Rachel KOMBELA ?

Née en avril 1997 à Brazzaville, Rachel Rachetée KOMBELA est une entrepreneuse depuis  2016, année de la création et du lancement de son projet RichelFood, une startup de transformation des produits agroalimentaires locaux.

Licenciée en électronique et lauréate du concours Startupper de l’année 2016 lancé par Total au Congo, Rachel est une jeune femme à fonction multiple. Elle est actuellement Secrétaire chargée du management des projets au sein de l’association « Les jeunes cadres » et Secrétaire permanente chargée de la promotion de la jeune fille, des questions du genre et des affaires sociales de la Force Montante Congolaise (FMC), une organisation politique des jeunes affiliée au Parti Congolais du Travail (PCT). La protégée du gouvernement congolais est également entrepreneuse sociale. Elle est initiatrice des  plateformes Network of African Entrepreneurs et Believe Again in Youth, espaces dédiés entre autres, à l’épanouissement de la jeunesse.

A 24 ans d’âge, Rachel a pris part à plusieurs forums internationaux axés sur l’entrepreneuriat et les questions de développement de la jeunesse, à travers le monde, et ses efforts ont souvent été récompensés. A ce titre, en dehors d’être lauréate du concours de Total, Rachel a été nominée Entrepreneure de l’année par l’Union Panafricaine de la Jeunesse en décembre 2017 ; African business  Woman par COFINA à Brazzaville  au Congo(2017) ; Médaillée en RDC dans la catégorie jeune fille entrepreneure(2017).

Photo : Le Ministre présentant la candidate

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +24206 629  9235

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »