ACCORD DE « CESSEZ LE FEU » ET DE CESSATION DES HOSTILITES DANS LE POOL : LE CADEAU DE PERE NOËL AU CONGO ! - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

ACCORD DE « CESSEZ LE FEU » ET DE CESSATION DES HOSTILITES DANS LE POOL : LE CADEAU DE PERE NOËL AU CONGO !

L’accord a été signé le 23 décembre 2017, à deux jours de la fête de Noel à Kinkala (capitale du département du Pool) entre le gouvernement et le Révérend Pasteur NTUMI. Le document a été signé pour le gouvernement par François NDE, Conseiller à la sécurité du Ministre de l’intérieur et de la décentralisation et pour le compte du Pasteur NTUMI par son représentant, Jean Gustave N’TONDO.

Le préambule du texte de deux pages précise que celui –ci est signé :   «  Dans le souci de contribuer à rétablir et à consolider la paix, l’unité nationale et la démocratie en République du Congo ».

Ainsi, les deux parties ont chacun des engagements. Le texte commence par ceux du Révérend Pasteur NTUMI BINSAMOU Fréderic qui s’engage à :

  • cesser le feu et arrêter les hostilités
  • faciliter le ramassage des armes détenues par les ex combattants et les remettre à la commission et aux institutions habiletés
  • ne créer aucune entrave à tout processus conduisant au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans e département du Pool, à la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le département du Pool, notamment sur les rails, les routes nationales et secondaires, au déploiement de la force publique dans le département du Pool.

De son coté, le gouvernement doit, précise le texte, garantir :

  • la sérénité, l’application et le parachèvement du processus de paix
  • la mise en place d’une commission ad ‘hoc mixte paritaire pour veiller à la poursuite du processus de paix et à l’application strict du présent accord
  • le processus de démobilisation, de réinsertion professionnelle, sociale et économique des ex combattants après le ramassage des armes
  • l’allègement progressif du dispositif militaire sous le contrôle de la commission         ad ‘hoc mixte paritaire dans les zones de conflit
  • la réinstallation des populations dans leurs localités d’origine
  • la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le département du Pool.

Quels effets sur l’économie ?

La signature de cet accord est saluée par les Congolais qui y voient un début d’ apaisement et de décrispation des tentions politiques dans le pays qui conjuguées aux difficultés financières de l’heure grippent considérablement le pays. La réouverture du chemin de fer qui pourrait résulter de cet accord aura sans doute un effet sur la vie économique du pays tant il est vrai que le rail est un outil économique essentiel pour le Congo. Aussi, s’accordent à dire certains analystes, la réinstallation des populations déplacées du Pool dans leur villages d’origine va contribuer à la relance de l’activité agricole dans un département à vocation agricole avérée, l’agriculture contributrice indéniable de l’économie informelle.

Photo: Les populations déplacées du Pool qui espèrent ainsi voir le bout du tunnel  ( Droits réservés)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top