14 ème EDITION DU SMIB : MAEL OKOUEKE DETRONE ROMY AMPION EN NATIONAL HOMMES - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Sports

14 ème EDITION DU SMIB : MAEL OKOUEKE DETRONE ROMY AMPION EN NATIONAL HOMMES

Le coup d’envoi du Semi-marathon International de Brazzaville  organisée le 14 août 2017 à Brazzaville dans le cadre des célébrations de la fête nationale a été donné par Clément MOUAMBA, le Premier Ministre du Congo. Maël OKOUEKE a remporté la course dans la catégorie nationale hommes avec un  temps de 1 h 11 min 38 sec. Il reste tout de même en deçà de la performance réalisé par Romy AMPION en 2016 à Madingou, 1 h 07min 06sec, ou du vainqueur de la catégorie international hommes qui a signé  1 h 04min 31 sec.
Dans une interview accordée à la presse Maël a estimé qu’il aurait réalisé un meilleur chrono sur un parcours avec des montées, car sa préparation s’est faite pour ce genre de  conditions de course. Qu’à cela ne tienne, ce jeune athlète sociétaire de l’Inter club vient de marquer encore une fois de son emprunte l’histoire de l’athlétisme congolais et du semi- marathon  International de Brazzaville. C’est sa quatrième victoire dans cette épreuve.
Le SMIB se dispute dans deux  catégories. La catégorie  des Internationaux et celle  des nationaux dans les versions hommes et dames.

Chez les dames en national ,  Jodel OSSOU  lâche du leste, Clem MAMBEKE s’accroche !

Vainqueur de huit éditions déjà sur treize,  Jodel a été dominée par sa coéquipière de l’Inter club  Clem MAMBEKE qui a réalisé un temps de 1 h 24 min 17 sec. Jodel  elle n’a pas pu faire mieux qu’un chrono de 1 h 26 min 20 sec, soit deux minutes et 3 secondes de plus que Clem, moins bonne performance que celle de Madingou en 2016, 1 h 22 min 48 sec . La troisième marche du podium a été occupée par Jerlu Cherie MANTSONI d’Union sport.
Kenyanes et Rwandais se régalent à l’international
La Kényane Agnes BASOSSO déjà vainqueur lors du SMIB de Ouesso en 2015 et de Madingou en 2016 a encore dominé les débats en parcourant les 21 kilomètres 100 mètres en 1 h 11 min 52 sec . Comme à Madingou le podium est 100% kényan puisqu’il est complété par Bornes JERIKRUI et Joséphine CHEPKOECH.
Chez les messieurs, victoire du Rwandais Félicien MOUYITIRA en 1 h 4 min 31 sec. Il devance le Kényan Wilson qui réalise un temps de 1 h 8 min 8 sec. Sur la troisième marche du podium John AKIZIMAN du Rwanda.  Les vainqueurs ainsi que leurs dauphins ont reçu leur trophée des mains du Premier Ministre Clément MOUAMBA et d’autres hautes personnalités comme des membres du gouvernement, des diplomates, etc.

Le SMIB, 14 ans d’histoire  …

Il est à noter que près de 1000 athlètes ont participé à cette course de 2017. Depuis sa première édition en 2003 à Brazzaville, le SMIB est sponsorisé  par la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC). Celui-ci se dispute depuis sa création dans plusieurs villes du Congo, au rythme de la célébration tournante des festivités de l’indépendance du pays. Ainsi les villes ci- après ont déjà abrité l’évènement : Brazzaville en 2003, Pointe noire en 2004, Dolisie en 2006, Owando en 2007, Brazzaville en 2008, 2009 et 2010, Ewo en 2011, Kinkala en 2012, Djambala en 2013, Sibiti en 2014, Ouesso en 2015 et Madingou en 2016. Le record de participation est détenu par Brazzaville 2003 qui avait accueilli 4000 athlètes.


La SNPC, en sponsorisant cet évènement depuis 2003 , « soutient l’Etat à ancrer la course à pied au cœur  de la jeunesse congolaise, renforçant ainsi le vivre ensemble et contribuant à unir cette jeunesse autour de l’idéal de l’unité nationale ».
Photo 1 : Un cliché de la course pendant la première boucle place boulevard Alfred RAOUL     (Crédit : Groupe Congo Medias)
Photo 2 : Le Premier Ministre remettant le trophée au vainqueur de la catégorie internationale homme   (Crédit : Groupe Congo Medias)
Audio : Interview de  Maël OKOUEKE après sa victoire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top