Football

TOURNOI DE LA REPUBLIQUE DE FOOTBALL : QUAND LE CARA JOUE, IL GAGNE !

Le Club Athlétique Renaissance Aiglons a remporté ce lundi 28 novembre 2016, la 2eme édition du tournoi de la République devant l’Etoile du Congo .
Les statistiques parlent d’elles-mêmes. 9 buts marqués en 4 matchs contre 1 but encaissé, le Cara a survolé la compétition. Largement au-dessus de ses adversaires, les aiglons méritent de décrocher les 10 millions de francs mis en compétition par la Fondation Perspectives d’avenir. Ils étaient trop forts. Même l’Etoile du Congo en a fait les frais. C’est pourtant elle qui débute mieux cette finale. Dès la 2eme minute, Madzou s’illustre mais envoie le cuir dans le décor. Une minute plus tard, il frappe encore directement dans les bras de Massa chancel. Les stelliens insistent et obtiennent un coup franc que Ntsika Makosso envoie dans les gants de Massa. La première incursion du Cara arrive à la 10 eme minute lorsque Kandza Eric voit sa reprise de la tête passer de peu à côté. L’Etoile du Congo est nettement supérieur dans cette première période. Sissoko (11eme), Siangou (26eme) et Yema (30eme) passeront des sueurs froides aux aiglons, lesquels procèdent par des contres attaques vites avortées. Ils obtiendront tout de même la dernière occasion par Bangou qui cherchera sans succès le second poteau de Pavel Nzila à la 34eme minute. Les intentions restent les mêmes en seconde période. On y joue la 5eme minute lorsque Nzila détourne un tir du virevoltant Kandza. Une minute après, Filakembo des 40 mètres est à deux doigts de battre Massa mais le ballon survole la transversale. A six minutes de l’heure de jeu, le Cara obtient un corner. Kimfounia le frappe, Obambo d’une superbe reprise de volée expédie le cuir au fond des filets. Les supporters des rouges et noirs exultent. L’Etoile ne s’avoue pas vaincue. A la 63eme minute, Ntsika Makosso reprend sans succès de la tête un centre de Dibekou. Il reviendra a la charge avec plus de réussite a 14
minutes de la fin du match. Son tir trompe Massa et apporte l’égalisation des verts et jaunes. Cependant le duo Bangou-Boukanga va encore frapper a 7 minutes de la fin. Sur un centre du premier, le second va clouer Nzila et permettre à son club de succéder à Diables-noirs, vainqueur de la première édition.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »