Football

SPORT/COUPE DU MONDE QATAR 2022: ENCORE UNE DÉFAITE POUR LES DIABLES-ROUGES !

Dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, le Togo a battu le Congo 2-1 au stade Massamba-Debat, signant au passage sa première victoire.

Après avoir été tenu en échec à Lomé le 9 octobre dernier, les togolais venaient à Brazzaville pour prendre les 3 points. Ils ont réussi leur coup. Comme au match aller, ils prennent dès l’entame du match, le taureau par les cornes en s’installant dans le camp adverse. Acculés par les visiteurs, les congolais offrent une prestation calamiteuse en première mi-temps. Sous l’éteignoir, ils n’ont pour option que de balancer de longs ballons qui ne donne rien. Incapables de poser le jeu au milieu de terrain en l’absence de Makouta (suspendu), les Diables-Rouges concèdent logiquement l’ouverture du score  par Placca Fessou qui reprend de la tête un coup franc (43e min). Les entrées en seconde mi-temps de Tchibota, Tchimbembe et Makouana redonnent du tonus aux congolais. Décidés à égaliser, ils investissent le camp togolais et obtiennent gain de cause grâce à Guy Mbenza qui d’une frappe trompe Barcola, le portier togolais (70e min). 7 minutes plus tard, les togolais repassent devant, suite à une frappe en pivot de Kevin Denkey. Le Congo ne reviendra plus et se retrouve bon dernier du groupe H avec 2 points.

Paul Put sur la sellette

Suite à cette énième défaite des congolais, le ministre en charge des sports a tenu ce 13 octobre une réunion tripartite avec la FECOFOOT et le staff technique des Diables-Rouges. Très déçu du match produit par le Congo, Hugues NGOUELONDELE s’est montré dur envers Paul Put : « …nous attentions de vous de bons résultats…si les résultats ne sont pas bon, nous serons obligés de nous séparer ». Le patron du sport au Congo a continué : « Valdo était là, nous avons réclamé le nouveau sélectionneur. On avait une liste de 64 postulants  et il y en a un qui est sorti du lot. La question que je me pose, est-ce que parmi les 64, il était le meilleur ». Hugues NOUELONDELE a enfin demandé à Paul Put de le convaincre, parce que jusqu’ici, ce n’était pas le cas. Le président de la FECOFFOT a lui aussi contesté les choix du sélectionneur : « je n’ai plus reconnu les Diables-Roues…il y’avait des joueurs qui pouvaient faire mieux qui sont restés sur le banc de touche ». Guy Blaise MAYOLAS fait certainement allusion à Binguila, l’un des meilleurs joueurs congolais au dernier CHAN. Dépositaire du jeu chez les Diables-noirs, le numéro 8 n’a malheureusement jamais eu pleinement sa chance chez les A. Paul Put, qui est donc en sursis, reste optimiste pour l’avenir : « nous sommes en train de construire une nouvelle équipe…il nous faut du temps car je suis sûr que nous allons nous qualifier pour la CAN 2023 ». L’histoire nous dira s’il ira au bout de sa seconde mission puisque la première, celle de qualifier le Congo pour la coupe du monde, a déjà été ratée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »