Justice

DEUX TRAFIQUANTS DE PRODUITS DE FAUNE CONDAMNES A DEUX ANS D’EMPRISONNEMENT FERME A DOLISIE

Le Tribunal de Grande Instance de Dolisie, dans le Département du Niari, a rendu son verdict, le 29 janvier 2021 dans l’affaire de deux trafiquants d’une griffe, de quatre dents et d’une peau de panthère, arrêtés respectivement les 16 et 17 octobre 2019, à Dolisie et à Mbinda dans le Département du Niari.

Les Sieurs IBONGA Fabrice et IBONGA Jean Ghislain, ont été condamnés à deux (2) ans d’emprisonnement ferme, assorti de cent cinquante mille (150.000) FCFA d’amende chacun. Ces deux condamnés verseront également une somme de cinq cent mille (500.000) f CFA à titre des dommages et intérêts chacun. Ces derniers ont été reconnus coupables des délits d’abattage, détention, circulation et commercialisation des trophées d’une espèce animale intégralement protégée (panthère).

IBONGA Fabrice et IBONGA Jean Ghislain, tous deux de nationalité congolaise ont été interpellés par les agents de la Direction Départementale de l’Economie Forestière du Niari et des éléments de la Gendarmerie Nationale avec l’appui du PALF (Projet d’Appui à l’Application de la Loi sur la Faune sauvage). Le premier avait été arrêté en flagrant délit de détention, circulation et tentative de commercialisation de produits de faune précités. Le second lui, avait été arrêté le lendemain. Il avait été identifié comme commanditaire de la mise en commercialisation de ces mêmes produits de faune.

La panthère, espèce animale intégralement protégée sur les plans national et international continue de faire les frais des trafiquants de produits de faune ce, dans le seul but de s’enrichir.  La République du Congo qui s’est engagée à protéger ces espèces animales en voie d’extinction reste vigilante et traque tous ceux qui entravent la loi en matière de protection de la faune sauvage. Le Tribunal de Grande Instance de Dolisie par cette décision, lance un message fort en prononçant des peines exemplaires et réellement dissuasives.

En République du Congo, la panthère fait partie des espèces animales intégralement protégées, conformément à l’Arrêté n°6075/MDDEFE / CAB du 9 avril 2011 déterminant les espèces animales intégralement et partiellement protégées. En outre, l’article 27 de la loi 37/2008, du 28 novembre 2008 sur la faune et les aires protégées stipule : «  l’importation ; l’exportation ; la détention et le transit sur le territoire national des espèces intégralement protégées ; ainsi que de leurs trophées sont strictement interdits ; sauf dérogation spéciale de l’administration des eaux et forêts ; pour les besoins de la recherche scientifique ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »