Société

DES CEFA POUR AUGMENTER L’OFFRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE

L’inauguration officielle par le premier Ministre Clément MOUAMBA du CEFA, Centre d’éducation, de formation et d’apprentissage, de Brazzaville situé dans l’enceinte du lycée technique 1er mai s’est déroulée le mercredi 9 novembre 2016. Ce projet, œuvre du ministère de l’enseignement technique et professionnel vise à former de jeunes Congolais dans métiers comme le gros œuvre bâtiment, l’électricité bâtiment, les ouvrage métalliques et le verre, la maintenance industrielle, la cuisine, la soudure, la restauration, la coiffure.
Avant l’inauguration officielle du CEFA qui a été marquée par la coupure du ruban symbolique, une  cérémonie solennelle a été organisée dans un grand hôtel de Brazzaville et présidée par le Premier Ministre qui avait à ses cotés Antoine Nicéphore FILLA Saint Eudes , Ministre de l’enseignement technique, l’ambassadeur de France, le Représentant de la Banque Africaine de Développement, le Maire de Bacongo et François  SITA, Chef du projet. Ce dernier, s’adressant au Premier Ministre a dit : « …en procédant ce jour de façon solennelle à l’ouverture des CEFA , vous indiquez à l’ensemble de nos partenaires que ce rêve qui est longtemps resté virtuel entre dans sa phase pratique. Avec l’appui de tous et , en parfaite harmonie avec nos partenaires socioprofessionnels  qui n’ont cessé de nous interpeller sur le démarrage des CEFA. Je suis d’avance convaincu que nous arriverons à répondre aux orientations gouvernementales  de mise sur la place du marché de l’emploi des jeunes congolais aux compétences professionnelles  avérées et que l’entreprise, par le biais  des CEFA , devrait se doter d’un potentiel humain apte à l’inscrire dans la donne actuelle de compétitivité et de diversification économique ».
Trois villes, Brazzaville, Pointe noire et Dolisie au sud du Congo sont concernées dans le premier module de lancement du projet qui a trois missions essentielles : la mission de formation professionnelle des jeunes, la mission d’insertion dans la vie professionnelle et la mission d’appui aux entreprises dans le perfectionnement technique des ouvriers et employés. Les
CEFA de Brazzaville accueillent pour commencer 128 apprentis pour à terme en accueillir 480. Pour Pointe noire, 104 apprenti au départ et 384 à terme. Pour Dolisie, 120 au départ et 326 à terme. Les CEFA sont ouverts à toute personne ayant besoin de se positionner professionnellement, scolarisé ou descolarisé.
Pour sa mise en œuvre, le projet est administré par un conseil d’administration, un organe exécutif, un réseau d’entreprises et d’organisations non gouvernementales. Le projet  CEFA qui dispose d’une autonomie financière est financé par le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement technique avec l’appui de l’Agence Française de Développement et la Banque Africaine de Développement.
Après la coupure du ruban symbolique, le premier Ministre et les autres officiels ont procédé à la visite des ateliers et autres locaux abritant le projet dans l’enceinte du lycée technique 1er mai.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »