Education

CONGO/EDUCATION : LE CENTRE D’EDUCATION PRESCOLAIRE DES TROIS FRANCS OUVRE SES PORTES

Le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et l’alphabétisation, Jean Luc MOUTHOU, a ouvert, le vendredi 27 janvier 2023, le Centre d’école préscolaire Des trois francs à Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville. Ouvert pour favoriser une meilleure prise en charge des plus petits et leur permettre de prendre goût des études dès le bas âge, cet établissement situé à côté de l’école primaire du même nom devrait jouer le rôle de pont de la chaine éducative pour les enfants de la zone. L’initiative s’inscrit dans la nouvelle démarche adoptée par le gouvernement pour former les citoyens voulus pour le développement du pays.

La coupure du ruban symbolique par la ministre en charge de l’enseignement de base, en présence des autorités locales, des bénéficiaires et d’autres invités de marque, le vendredi 27 janvier, a marqué l’ouverture officielle de cet établissement encadré par les murs de l’hôpital base de Bacongo et de l’école primaire dit « Des trois francs ».

Implanté dans un site qui servait de hangar d’atelier de transformation et de fabrication des métaux puis de logements des travailleurs chinois, le nouveau centre préscolaire comprend un bâtiment totalement réhabilité composé de quatre (4) vastes salles de classe, un bloc administratif, des latrines modernes, une vaste cour de récréation, une aire de jeux, une cuisine, un magasin de stockage et un logement pour le gardien.

L’école qui totalise actuellement un effectif de 75 élèves répartis dans les niveaux P1, P2 et P3 a été présentée par le ministre Jean-Luc MOUTHOU comme une passerelle importante dans le parcours scolaire des enfants. « L’éducation préscolaire est un pont essentiel de notre système éducatif qui, pendant un certain temps, était un peu occulté. Il s’agit au fond de prendre en charge l’enfant scolarisé, dans notre pays, depuis sa plus tendre enfance pour qu’il n’en sorte pas », a-t-il indiqué.


Les officiels lors de la cérémonie

Engagé depuis un moment dans une démarche visant l’implantation des écoles proches des élèves, le gouvernement par le biais du ministère en charge de l’éducation de base s’active également pour implanter les écoles destinées à recevoir des élèves du niveau préscolaire afin de stimuler le gout des études aux plus jeunes dès le bas âge. L’option prise par les autorités éducatives vise non seulement à mieux les former, mais également à minimiser les taux des décrochés scolaires.

« C’est un mécanisme particulièrement important de notre pays sur lequel nous devons désormais nous appuyer. A partir de maintenant, il faut compter avec ces préscolaires et faire en sorte que le bonheur que les enfants éprouvent en venant à l’école se pérennise pour que les enfants, une fois captés dans ce moule, n’en sortent que quand ils auront fini leurs études supérieures », a expliqué le ministre.

Pour sa part, Simone LOUBIENGA, Maire de l’arrondissement 2 Bacongo, a félicité le gouvernement pour les efforts consentis en vue d’améliorer le système éducatif congolais avant de plaider pour en faveur de la construction des murs de clôture des de certains établissements scolaires de son arrondissement. Il s’agit notamment des CEG L’Amitié et Auguste BITSINDOU et du Centre d’éducation préscolaire MBALA Prosper qui ne disposent plus de murs de clôture en bonne et due forme. Une situation qui expose parfois les écoles aux intrusions de tout genre.

De son côté, la directrice de ce centre d’éducation préscolaire rénové a remercié le ministre pour ce beau cadeau offert aux enfants de l’arrondissement avant d’engager à prendre soin de l’établissement.

Photo 1 : vue de la façade de l’école

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 954 43 25


Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire


To Top
Translate »