Education

CONGO/BEPC 2021: LES CINQ MILLE TROIS CENT SOIXANTE-SIX CANDIDATS DU NIARI AFFRONTENT LES ÉPREUVES

Le Préfet du Département du Niari, Baron Frédéric BOUZOCK, a lancé les épreuves écrites du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), le mardi 27 juillet 2021 à Dolisie. C’est au CEG central de de Dolisie, dans le département du Niari que le Préfet accompagné d’une forte délégation, est allé donner le top de départ des épreuves de cet examen d’état qui se déroule sur toute l’étendue de la République du Congo avec la participation de 110.054 candidats répartis dans 422 centres.

Ils sont 5. 366 candidats pour tout le Niari répartis dans 32 centres dont 3. 639 à Dolisie pour 10 centres. Dans le département du Niari, le coup d’envoi des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle, session de juillet 2021, a été donné au centre du C.E.G central de Dolisie par le Préfet dudit département.

Accompagné d’une délégation composée, entre autres, du Président du Conseil départemental du Niari, Claude Etienne MASSIMBA ; du Maire de Dolisie, Ghislain Rodrigue NGUIMBI MACKOSSO et de la Directrice départementale de l’enseignement Préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Nicole Patricia POATY, le Préfet du Niari, Baron Frédéric BOUZOCK est allé avec un message de réconfort et d’encouragement pour les élèves candidats à cet examen d’état dans le but de les mettre en confiance et les inciter à travailler pour arracher ce  diplôme qui leur ouvrira les portes du lycée.

Le préfet et les membres de sa délégation lors du lancement des épreuves

A Dolisie, le Préfet a personnellement procédé à la distribution des polycopiés de sujets de l’épreuve des mathématiques aux candidats avant de leur souhaiter bonne chance au nom du ministre en charge de l’enseignement.

S’exprimant autour des mesures prises pour garantir une meilleure organisation de cet examen et la prise en compte des candidats égarés sur l’ensemble du territoire en général et dans le Niari en particulier, la Directrice départementale de l’enseignement Préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation a indiqué que : « Nous avons pris des décisions pour que les enfants égarés composent dans les centres où ils sont le temps de remettre les choses au point. Nous leur avons donné les enseignements nécessaires et nous supposons que les enfants, avec l’aide des parents, ont eu le temps d’étudier et aujourd’hui ils devraient donner le meilleur d’eux-mêmes pour réussir à cet examen ».

Pour le premier jour du déroulement des épreuves de cette session à laquelle participent, à l’échelle nationale, 110.054 candidats répartis dans 422 centres (la Chine, Luanda et le Cabinda y compris), les candidats ont passé les épreuves des mathématiques et d’histoire et géographie.

Photo1 : Vue des candidats lors du lancement des épreuves

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »