Coopération

CHINE : ŒUVRER AU BONHEUR DU PEUPLE CHINOIS ET AU DEVELOPPEMENT DE TOUTE L’HUMANITE

A l’occasion de la célébration du centenaire du Parti communiste chinois, MA FULIN, Ambassadeur de la République populaire de Chine en République du Congo a publié cet article.

Le 1er juillet, le Parti communiste chinois a célébré son centenaire, un moment remarquable dans son parcours élogieux. A l’occasion du rassemblement de célébration, le président XI Jinping a solennellement déclaré que : « L’objectif du premier centenaire a été réalisé: nous avons édifié intégralement une société à moyenne aisance et mis fin pour la première fois dans notre histoire à la pauvreté absolue. Maintenant, nous allons continuer la marche vers la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire : édifier un grand pays socialiste moderne dans tous les domaines». Au cours de ces 100 ans, le PCC, qui a toujours pris pour engagement et pour mission d’œuvrer au bonheur du peuple chinois, au renouveau de la nation chinoise et à l’intérêt général du monde, a profondément changé le destin du peuple chinois et de la nation chinoise, et a conduit le peuple chinois à accomplir un grand bond, passant d’une nation qui s’est relevée à une nation aisée, puis à une nation puissante.

L’Engagement initial indéfectible et la poursuite inébranlable

A l’occasion du rassemblement de célébration, le Président XI Jinping a indiqué que : « Depuis un siècle, le Parti communiste chinois, à la tête du peuple chinois, a fait preuve du courage que décrit le poème en ces termes : « Par la mort des martyrs, nos cœurs sont renforcés, résolus à changer au ciel le soleil et la lune ». C’est ainsi qu’il a réussi à composer l’épopée la plus sublime de l’histoire plusieurs fois millénaire de la nation chinoise. » Au regard du rappel historique, le Parti communiste chinois a unifié le peuple chinois et l’a conduit à accomplir la Révolution de la démocratie nouvelle et fonder la République populaire de Chine. Le peuple chinois est debout depuis lors. Cet événement historique a exercé une grande influence sur les rapports de force dans les relations internationales, et a largement contribué au réveil des peuples opprimés par l’impérialisme et le colonialisme.

Après la fondation de la République populaire de Chine, le Parti communiste chinois a unifié et conduit le peuple chinois à acquérir des succès majeurs. Surtout après la mise en œuvre de la politique de réforme et d’ouverture, la Chine a frayé avec succès la voie socialiste à la chinoise, pour réaliser un développement économique soutenu et rapide, une amélioration nette de la condition de vie des peuples et un renforcement sans cesse de son statut international. La voie de développement de la Chine a élargi la voie vers la modernisation des pays en développement et offert de nouvelles options aux pays qui souhaitent accélérer leur développement tout en préservant leur indépendance.

A cette nouvelle ère, le Comité central du Parti communiste chinois avec le camarade Xi Jinping comme noyau tient haut la grande bannière du socialisme à la chinoise, se fonde sur la nouvelle étape de développement, applique un nouveau concept de développement, construit une nouvelle dynamique de développement, remporte la victoire dans la lutte contre la pauvreté et porte des fruits majeurs dans la lutte contre la Covid-19. La grande victoire du socialisme à la chinoise fait avancer la réforme du système de gouvernance internationale à une direction plus juste, équitable et raisonnable, apporte une contribution majeure à la sauvegarde de l’ensemble des intérêts des pays en développement.

Empathie universelle pour le développement commun

A l’occasion du rassemblement de célébration, le Président XI Jinping a indiqué que : « Le Parti communiste chinois se soucie de l’avenir et du destin de l’Humanité, et marche main dans la main avec tous les éléments progressistes du monde entier. La Chine est toujours prête à construire la paix mondiale, à contribuer au développement planétaire et à sauvegarder l’ordre international !» En tant que parti politique avec une vision globale et une empathie universelle, le Parti communiste chinois considère toujours la sauvegarde de la paix mondiale et la promotion du développement commun comme sa noble mission, préconise le fait que tous les pays ont le droit de choisir de manière autonome leur système social et leur voie de développement. Il prône un concept de gouvernance internationale marquée par la consultation réciproque, l’engagement commun et le partage des bénéfices ; il prône la juste conception de la justice et des intérêts qui donne la priorité à la justice et équilibre la justice et les bénéfices ; il fait avancer la construction d’un nouveau type de relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l’équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant. Tout cela a fourni les propositions chinoises à l’établissement d’un ordre international juste et raisonnable et a permis à la sagesse chinoise de contribuer à la construction d’un monde meilleur.

Comme l’a indiqué le Secrétaire général XI Jinping, la réalité que la Chine soit encore le plus grand pays en développement du monde n’a pas changé, et la Chine s’engage à considérer les pays en développement comme socle de sa politique étrangère et demeurera pour toujours leur ami solide et partenaire sincère. Depuis la fondation de la République populaire de Chine, le Gouvernement chinois a offert toute sorte d’aides à plus de 160 pays. Ce sont des milliers de projets en ensemble complet et de soutien matériel, environ dix mille programmes de coopération technique et de ressources humaines, ainsi que la formation au bénéfice de plus de 400 mille personnes dans différents domaines et venant des pays en développement. Depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, la Chine travaille avec acharnement pour promouvoir la coopération dans la lutte contre la Covid-19. Elle est la première à proposer et à mettre en œuvre l’engagement de faire des vaccins contre la Covid-19 un bien public mondial, en faisant don de vaccins à plus de 80 pays et organisations internationales dont le Congo, et en exportant les vaccins à plus de 50 pays. Les vaccins offerts par la Chine à la communauté internationale se chiffrent, à présent, à plus de 480 millions. Cela représente une contribution importante dans l’accessibilité et l’abordabilité du vaccin pour les pays en développement, et dans la construction de la Communauté de santé pour l’Humanité.

Avec un destin commun, marchons ensemble

A l’occasion du rassemblement de célébration, le Président XI Jinping a indiqué que : « Avec tous les pays et peuples épris de paix, le Parti communiste chinois continuera à mettre à l’honneur ces valeurs communes à toute l’humanité que sont la paix et le développement, l’équité et la justice, la démocratie et la liberté, en adhérant à la coopération plutôt qu’à la confrontation, à l’ouverture plutôt qu’à la fermeture, et à la coopération gagnant-gagnant plutôt qu’au jeu à somme nulle. » La Chine et le Congo sont de bons amis, bons partenaires et bons frères. Ayant connu la même souffrance de l’histoire, les mandats communs dans le développement et les intérêts stratégiques identiques, la Chine et le Congo, le Parti communiste chinois et le Parti congolais du Travail, ont forgé et cultivé une amitié indestructible au cours de la lutte et de la coopération main dans la main de longue date.Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, la partie chinoise a fourni un grand nombre d’aides économiques à la partie congolaise, en concrétisant plusieurs projets d’assistance globaux, des dons de matériel, la coopération technique et la formation des ressources humaines. En 2016, les relations sino-congolaises se sont élevées au rang du « Partenariat stratégique global ». En 2018, le Congo a adhéré à l’Initiative de « la Ceinture et la Route ». A l’heure actuelle, la Chine est considérée comme le premier partenaire commercial et une source importante en matière d’investissements directs étrangers et d’aide au développement au Congo. Les entreprises chinoises ont investi dans plusieurs secteurs du Congo tels que le pétrole, les mines, la forêt et la pêcherie, fournissant d’énormes opportunités d’emploi pour les habitants locaux. En outre, les deux parties développent une coopération large dans les domaines tels que l’aviation civile, la santé, l’agriculture. Le mars dernier marque l’inauguration du nouveau siège du Parlement congolais financé par le gouvernement chinois. Après l’éclatement de la pandémie, la Chine et le Congo œuvrent ensemble à lutter contre la Covid-19 et à promouvoir la reprise du travail et de la production, de sorte que certains projets pragmatiques sont en cours de réalisation, notamment le centre commercial Brazza Mall bientôt terminé et le centre de maintenance des aéronefs sur le point de démarrer, qui font preuve d’amitié et coopération de plus en plus enracinée entre les deux pays. La Chine est toujours attachée à sa politique envers l’Afrique dite « sincérité, pragmatisme, amitié et franchise » et la juste conception de la justice et des intérêts proposées par XI Jinping, en amarrant l’Initiative de « la Ceinture et la Route » sur le projet de société du Congo, « Ensemble, poursuivons la marche », afin de promouvoir inlassablement, au profit des deux peuples respectifs, la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine et du Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid-19.

En Chine, nous avons un dicton qui dit « c’est la source qui alimente le courant d’eau et c’est la racine qui fait pousser l’arbre ». L’amitié entre la Chine et le Congo, avec ses racines plongées dans la profondeur des âges, est comme le fleuve Yang tze et le fleuve Congo qui coulent sans cesse, et comme les forêts qui se sont avérées encore plus florissantes avec le passage du temps. Récemment, nous avons été heureux de constater que les relations entre nos deux pays et nos deux partis ont connu une fois de plus des moments forts : le 21 juin, le Président XI Jinping et son homologue Président Denis SASSOU NGUESSO ont eu un entretien téléphonique, dans lequel ils ont planifié l’orientation future et dressé un plan de développement du partenariat stratégique global qui unit nos deux pays. Le 6 juillet, le Président SASSOU et le Secrétaire général MOUSSA ont participé ensemble au Sommet entre le PCC et les partis politiques du monde, une occasion pour célébrer l’amitié et explorer la coopération avec le Secrétaire général XI Jinping et plus de 500 dirigeants des formations politiques du monde. Je suis persuadé que, sous l’impulsion stratégique des deux chefs d’État et dans les efforts communs de nos deux peuples, la coopération sino-congolaise dans les différents domaines continuera à remporter de plus grands succès, et que la Communauté de destin sino-congolaise ne cessera pas de rayonner dans le monde.

Photo : L’ambassadeur MA FULIN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »